2017

2014 → 

72 logements en résidence séniors

« Un motif brodé »

  • Situation : Avenue Lotz Cossé, Îlot Senghor - Nantes (44)

  • Programme : Construction d’une résidence séniors de 72 logements et d’un local d’activités

  • Mission : Base

  • Maîtrise d'ouvrage : ADI

  • Maîtrise d'oeuvre : Architecte mandataire et économiste : forma6 x BET Structure : Betap x Ingenierie x BET Fluides : AlBdo x OPC : APC

  • Coût des travaux : 6 254 000 € HT

  • Surface : SP : 4 423 m² x Shab : 3 994 m²

Sur la partie Est l’île de Nantes, la parcelle est située au bout de l’avenue Lotz-Cossé en impasse. Ce projet de Résidence Séniors s’inscrit dans le cadre du projet urbain constitué des îlots Senghor, Léopold et Mercure. Première réalisation de cet ensemble, il initie le projet urbain et donne la nouvelle tonalité de ce secteur.

L’implantation et la volumétrie soulignent et appuient les deux grands axes de composition urbaine :

Une première partie de bâtiment horizontal en R+4 s’implante en retrait pour mieux préserver les bâtiments existants au Nord de la rue Marc Vaubourgoin et accompagne cette liaison Est-Ouest.

Une future liaison piétonne Nord-Sud, le mail de Loire, deviendra l’axe structurant de ce nouvel ensemble résidentiel. Sur cette partie, le bâtiment s’élève en R+7 sur une base carrée et fait l’articulation entre ces deux liens majeurs à venir. Par sa hauteur, il devient repère de ce quartier en devenir.

Les logements sont tous dotés de larges prolongements extérieurs qui s’ouvrent généreusement sur le contexte. A l’Ouest pour la partie R+7, ils bénéficient de l’orientation de vues en biais vers la Loire.

Au Sud, de grands balcons filants s’ouvrent sur le futur cœur d’îlot Léopold et sur le grand paysage ligérien. Sur la façade Nord-Ouest, les balcons ressortent de la façade pour capter l’Ouest et les vues. Une terrasse commune aménagée située sur la terrasse du bâtiment en R+4 profite à l’ensemble des habitants.

La partie Nord de la parcelle constitue un parvis minéral en béton balayé à la résidence.

A l’Ouest, c’est une noue plantée de graminées qui, outre sa fonction de récupération des eaux pluviales, fabrique la limite avec l’espace public et met à distance les espaces privés des balcons en RDC. Au Sud, c’est un modelé de terrain planté de mélanges arbustifs et graminées qui constitue la limite physique entre les espaces extérieurs propres à la résidence et les espaces partagés de l’ensemble des îlots Senghor, Léopold et Mercure.

Une continuité de couleur et de matière est recherchée par la mise en place d’un motif sur les parties en bardage métallique (aluminium anodisé) sur les rangements des balcons.

L’assemblage créé sur la façade Sud une composition dont un motif pourra en être issu et décliné. A l’échelle du panneau / module, on trouvera ce motif sous forme de perforations.

Si l’enveloppe en béton extérieur lasuré gris très clair protège, abrite sur ses parties pleines, elle s’ouvre et se perce de baies verticales de grande hauteur qui capteront un maximum de lumière naturelle en profondeur de logement.

La couleur unique du bâtiment est le gris clair. Son aspect variera selon le support / matière du gris au blanc. Il valorisera le jeu d’ombres et de lumière sur les différentes matières tout au long de la journée et des saisons à travers les motifs perforés et le jeu de pleins et de vides des balcons ou loggias.