Projet en cours

Aménagement de la Place des Gâtes

« La Grande Place et son jardin »

  • Situation : Centre-ville - Châteaugiron (35)

  • Programme : Aménagement de la Place des Gâtes, du parvis de l'Eglise et des rues adjacentes

  • Mission : Maîtrise d’oeuvre espaces publics ✘ Concertation

  • Maîtrise d'ouvrage : Ville de Châteaugiron

  • Maîtrise d'oeuvre : Paysagiste mandataire : -logo- ✘ Infrastructure, VRD : Abeil ✘ Eclairage : MH Lighting

  • Coût des travaux : 2 400 000 € HT

  • Surface : 7 500 m²

La place des Gâtes est la place du coeur de ville de Châteaugiron. Se prolongeant aux rues adjacentes (notamment la rue Guérault au Nord), la vie commerçante y est très dynamique. Le marché du jeudi matin participe à cette convivialité. Les façades de la place sont typiques du petit patrimoine local. L’église et le presbytère, ainsi que le monument aux morts (à replacer dans le cadre du projet), donnent au Sud de la place un caractère plus solennel. Des façades Est aux façades Ouest, le fort dénivelé naturel de la place peut atteindre jusqu’à 7%.

Longtemps revêtue avec de la simple terre battue pour accueillir la foire, le développement de l’automobile a eu raison de cet aménagement dans les années 1960/70. Les aménagements enrobés ont permis de développer un parking d’environ 70 places de part et d’autre de la large avenue Le Treut. Les autres voies très larges développent toujours aujourd’hui un caractère routier fort (marquages peinture zébra, voies de tourne-à-gauche…). Une permanence cependant dans l’histoire de la place : sa minéralité.

Dans ce cadre, la Ville de Châteaugiron a décidé d’engager un aménagement des espaces publics ambitieux, pour donner à la place des Gâtes une image qualitative à la hauteur de sa vitalité : une place de coeur de ville.

Dans un premier temps, il est apparu important de mettre en valeur les grands axes de composition de la place. Une perspective vers le Château au Nord ; la perspective vers l’église au Sud. Se dessine ainsi naturellement une « grande place » piétonne, de la rue Guérault au parvis de l’église, voulue minérale (la permanence de l’histoire !), avec la mise en place de boutisses granit pour allonger les perspectives. Cette place dite « haute » nécessitera des travaux de remblaiement. Elle trouve son pendant avec la place dite « basse », dédiée principalement au stationnement. Entre les deux, une rampe permet de rendre l’ensemble de la place accessible universellement.

De l’autre côté de l’avenue Le Treut, recalibrée dans un objectif de pacification des circulations, les abords de l’église et du presbytère développent un jardin d’ombre et de cure, ainsi qu’un petit parking.

L’aménagement ainsi hiérarchisé permet de développer plus de 80 places de parking à l’échelle de la place des Gâtes élargie… Pari gagné pour répondre au double enjeu de place piétonne conviviale et d’intégration des stationnements pour les commerçants !