Aménagement de la ZAC Rives de Loire

« Entre Loire et falaise »

  • Situation : Rives de Loire, Couëron (44)

  • Programme : Aménagement d’un quartier de 280 à 300 logements

  • Mission : Mission de maîtrise d'oeuvre urbaine x assistance aux documents réglementaires (PLU) x CPAUP et fiches de lots x coordination architecturale x chantier

  • Maîtrise d'ouvrage : Loire Océan Développement

  • Maîtrise d'oeuvre : Architecte et Urbaniste AEU (Mandataire) : forma6 x Paysagiste : Zephyr x Infrastructure, VRD : Artelia x BE Technique : Arcadis

  • Coût des travaux : 2 200 000€ HT

  • Surface : 7,5 ha

  • Crédits Images : forma6

Implantée sur l’ancien site industriel de Tréfimétaux, la ZAC Rives de Loire propose une mixité de fonctions urbaines : habitat et équipements publics (salles associatives et médiathèque) tout en s’inscrivant dans un contexte paysager exceptionnel : un vaste panorama sur la Loire au Sud et une falaise au Nord, qui contraint les liaisons vers le centre-ville, mais révèle la qualité du relief du centre-ville de Couëron, en situation de belvédère.

L’aménagement du site a pour enjeux :
– La création d’une nouvelle identité urbaine, liée à l’entrée de ville en bord de Loire et à la mémoire du patrimoine industriel, et à proximité du centre-ville.
– La mise en place d’un trait d’union entre Loire et falaise, entre ville et paysage, entre histoire et géographie, entre la ville haute et la ville basse.
– La mise en valeur du cadre végétal, et du front de taille en fond de scène.

La structure urbaine s’organise autour d’îlots denses (logements collectifs et intermédiaires) aménagés en cours urbaines ouvertes sur la Loire, permettant ainsi de structurer des vues dégagées et cadrées sur le paysage ligérien. Chaque îlot participe également à la valorisation de l’espace public par le biais de coeurs d’îlots végétalisés ouverts au public.

Une place-jardin, permettant notamment la gestion des eaux pluviales, vient animer le coeur du nouveau quartier et mettre en lien la ville haute et son belvédère (via un sentier serpentant le long de la falaise) avec la ville basse, en se prolongeant jusqu’aux bords de Loire.