2015

2007 → 

Aménagement du remblai et des entrées de villes

« La promenade balnéaire de Saint-Georges »

  • Situation : Route départementales RD25 et 25E - Saint-Georges-de-Didonne

  • Programme : Aménagement des espaces publics du remblai ainsi que des entrées de ville Est, Sud et Nord

  • Mission : Études préalables x Études réglementaires x Maîtrise d’oeuvre espaces publics x Maîtrise d’oeuvre design mobilier

  • Maîtrise d'ouvrage : Conseil Général de la Charente-Maritime

  • Maîtrise d'oeuvre : Paysagiste, Urbaniste mandataire : forma6 x Paysagiste cotraitant : Phytolab x Infrastructure : SCE x Conception lumière : Atelier Emergence

  • Coût des travaux : 8 780 000 € HT

  • Surface : 6 km

  • Crédits images : Patrick Miara

La promenade piétonne saint-georgeaise : s’ouvrir sur la plage et profiter du paysage

Inscrit dans une logique de déclassement en voies communales avec une forte connotation routière, le réaménagement des RD 25 et 25E développé sur un linéaire de 6 km, traverse des contextes très variés. Afin de répondre à ces différents enjeux, il a été travaillé en 7 séquences.

Sur la Côte de Beauté, la deux fois deux voies laisse place à une promenade généreuse piétonne et cycliste le long de la plage, séparée de la voie et du stationnement par une noue drainante. Au droit des traversées piétonnes se dessinent des placettes et, ponctuellement, des « salons » (agrémentés de bancs, banquettes et sièges) ponctuent le parcours et constituent des jalons. Des rampes pour personnes à mobilité réduite sont créées afin d’accéder à la plage.

Au niveau du centre-bourg, les places du Trier et du Relais étirées en belvédère constituent des lieux de rassemblement.

Au Nord, le boulevard de Lattre de Tassigny revêt un caractère plus urbain au droit de la Côte de Vallières, puis se connecte au remblai de Royan.

L’entrée Est, fortement marquée par son identité forestière, conserve la double voie Nord et réutilise la double voie Sud en contre-allée ainsi que le terre-plein central en stationnement empierrement sable enherbé. Une aire de camping-cars est mise en place à l’Est. Les arbres sont confortés aux intersections et un cheminement ombragé piéton/ cycle est intégré pour faciliter l’accès à la plage.  A l’Ouest, entre la plage et la route de Suzac, 3 emplacements de cars et une cinquantaine d’appuis vélos sont aménagés.

La route de Suzac, inscrite également dans un paysage forestier, est bordée de campings. Un cheminement piétons séparé de la voie est créé de manière à sécuriser les estivants.