2018

2014 → 

Requalification de la rue de Rennes

« Un paysage nouveau d'entrée de ville »

  • Situation : Rue de Rennes - Betton (35)

  • Programme : Requalification de la rue de Rennes

  • Mission : Etudes préalables x Maîtrise d'oeuvre espaces publics x Concertation

  • Maîtrise d'ouvrage : Ville de Betton

  • Maîtrise d'oeuvre : Paysagiste mandataire : forma6 x Infrastructure, VRD et mobilité : Cabinet Bourgois

  • Calendrier : 2014 - 2018

  • Coput travaux : 5 270 000 € HT

  • Surface : 2.4 km

  • Crédits images : Emilie Gravoueille

L’axe de la rue de Rennes est un axe historique majeur dans l’organisation de l’agglomération rennaise. Au caractère fortement routier jusqu’à aujourd’hui, la question de sa pacification se pose avec le développement de nouveaux quartiers à l’Est du canal d’Ille et Rance, et les projets de suppression de 2 passages à niveau.

> Réduire la vitesse automobile en inscrivant 3 séquences sur la rue de Rennes afin de casser l’effet linéaire et de marquer progressivement l’entrée sur le coeur de ville de Betton.

> Dessiner des plateaux aux différents carrefours, en lien avec les transversalités piétonnes majeures et les arrêts de bus redessinés, afin de sécuriser les déplacements doux et de réduire la vitesse automobile.

> Créer de réelles continuités piétonnes et cycles aussi le long de l’axe. Des trottoirs généreux sont aménagés de part et d’autre sur tout le linéaire. Ils accueillent les piétons, mais aussi les vélos (principe de voie verte), excepté sur la séquence polarité commerçante où la vitesse est limitée à 30km/h (les vélos y circulent sur voirie).

> Séparer la chaussée des circulations piétonnes/cycles par des espaces verts. Ils permettent aussi d’introduire un paysage identitaire, prolongeant la trame verte et bleue de la commune, entre dimension champêtre, biodiversité et gestion de l’eau. Une attention particulière sera apportée aux principaux points de « tangence » avec le canal (grands arbres, foisonnance et rusticité) et en lien avec les commerces (espaces plus travaillés et fleuris).

> Réorganiser les stationnements là où ils sont nécessaires (à proximité des commerces notamment).