Aménagement d’un quartier de 450 logements : la ZAC Penhoat

« Le paysage bocager comme projet »

  • Situation : Gouesnou (29)

  • Programme : Aménagement d’un quartier de 450 logements

  • Mission : Études préalables ✘ Plan guide ✘ Études réglementaires ✘ Dossier de réalisation ✘ Maîtrise d’oeuvre urbaine ✘ CPAUP ✘ Fiche de lot ✘ Choix des opérateurs ✘ Suivi et visa des projets ✘

  • Maîtrise d'ouvrage : Brest Métropole Aménagement

  • Maîtrise d'œuvre : Urbaniste, Paysagiste mandataire : -logo- ✘ Paysagiste cotraitant : Laure Planchais ✘ Infrastructure, environnement : Arcadis ✘ Energie : Exoceth

  • Coût des travaux : 7 600 000 € HT (espace public

  • Surface : 23 ha

  • Crédits images : forma6

Situé dans la deuxième couronne de Brest, la Zac de Penhoat constitue un enjeu majeur pour la commune de Gouesnou entre ville et campagne.

Le projet, situé au bord de la vallée de la Penfeld, s’est sans cesse nourrit de l’identité bocagère du lieu. L’ensemble des voies épousent au plus près les courbes de niveaux, privilégiant ainsi une desserte optimisée. Les limites parcellaires s’appuient à la fois sur la trame bocagère existante et la trame bocagère prolongée sur l’ensemble du quartier. Une plaine de jeux, implantée à la limite d’un bois existant, occupe une place centrale comme lieu d’animation du futur quartier. Les franges urbaines de la ZAC sont traitées non comme des limites, mais comme une transition prenant en considération les hameaux existants : l’habitat individuel est privilégié sur les franges Ouest, Nord et Sud et les bâtiments collectifs sont situés aux abords du cœur vert du nouveau quartier. Les déplacements doux sont privilégiés. La voie principale Nord / Sud, permettant de desservir l’ensemble du quartier, est aménagée de manière à pouvoir accueillir la future desserte en transport en commun (deux arrêts de bus sont prévus sur le quartier). Un réseau de voies secondaires partagées (piétons, cycles et automobilistes) sont bordés de noues et fossés permettant ainsi une gestion aérienne des eaux pluviales en complément de bassins de rétention peu profonds et plantés.